La dernière née des attractions japonaises et son record du monde avec ses quatorze rotations.
Fuji-Kyû (富士急) est un parc d'attraction situé à 2 heures de voiture à l'ouest de Tokyo (東京), il est doté de plusieurs qualités. Premièrement il est situé assez près du Mont Fuji (富士山) pour que ce dernier soit-visible du haut de certaines montagnes russes, deuxièmement il est énorme et possède des dizaines d'attractions dont plusieurs qui furent pendant longtemps détentrices de records mondiaux. Ainsi Dodonpa (ドドンパ) qui vous envoie au delà des 200km/h en moins de deux secondes ou bien Fujiyama (ふじやま) qui a longtemps été le plus long et le plus haut des grand-huits furent les marques de fabrique de ce grand parc d'attraction avant que les américains ne débarquent pour faire encore plus haut et plus flippant.
Force est de constater que dans le milieu des montagnes russes, sans record du monde, on attire pas vraiment les clients. Après avoir perdu deux de ses records, Fuji-Kyû vient d'en récupérer un nouveau lorsque le 19 juillet 2006 fût inauguré Eejanaika (ええじゃないか) qui vous mettra quatorze fois la tête en bas. J'ai mené mon enquête à propos de la signification de "Eejanaika", on aurait là l'équivalent japonais de notre "Oh-hisse" français, que l'on criait autre fois sur les rizières pour se donner du courage en repiquant -ou en récoltant, je n'ai pas mené mon enquête jusque là- les pousses de riz. Du courage il en faut puisqu'avant d'embarquer vous attendrez entre 30 minutes et 3 heures, avant d'être secoué, retourné, jetez au sol, écrasé à gauche, puis à droite, lancé en rase-motte, pendant 2 minutes.