Encore dans la lignée des clichés pris à Nezu.
Une maison parmi des centaines d'autres qui laisse déborder ses plantations sur le trottoir. A première vue on pense à quelques rebuts du jardin laissés à l'abandon, mais il n'en est rien. Si la chance vous sourit vous pourrez peut-être voir avec quel soin les habitants ordonnent ces jardins de rue volés à la municipalité.


Version originale (2048x1536:752Ko)