Le 15 mars dernier, j'étais au Kôrakuen Hall (後楽園ホール) pour encourager un ami -d'un ami- qui boxait dans le cadre du championnat pro Dynamic Glove (ダイナミックグローブ).
C'était la première fois que j'assistais à ce genre d'événement. Pour 3000円 on pouvait voir huit matchs, des combattants de toutes tailles, tous âges, et toutes nationalités, des potiches japonaises entre les rounds, et un speaker un peu ridicule. Les deux derniers matchs étaient les plus intéressants.
Le premier opposait Kuroki (黒木), japonais de moins de 20 ans, et Thomas (ニコ トマス), Indonésien de 40 ans si âgé que sa photo est en noir et blanc sur le ticket! La jeunesse eût raison de l'ancienneté. Le dernier match -cf. photo- opposait le champion Peter (ピータ オケロ) qui remettait son titre en jeu, contre un dénommé Boby (ボビ ミロビック). Le favoris Peter remporta le match sous nos encouragements et surtout selon la décision de l'arbitre, Boby ayant trop tendance à faire des câlins en attrapant Boby dans ses bras.
La tendresse ne triomphe pas dans ce sport, Boby...