Lorsqu'il pleut, comment différencie-t-on un Japonais d'un Français?
Le Français est trempé, pas le Japonais; en fait ici c'est la philosophie du parapluie, en collaboration avec les services météorologiques. Lorsqu'il pleut tout le monde a son parapluie, lorsqu'il ne pleut pas et que tout le monde a son parapluie -sauf vous-, vous pouvez être sûr que d'ici la fin de la journée vous vous prendrez une saucée tel un gaijin peu prévoyant.
Quoiqu'il en soit ce matin à l'université j'ai croisé un type avec, outre un sacré style capillaire, un sacré style parapluiesque. En effet ledit individu était doté d'une ombrelle Japonaise. J'en possède chez moi à Nantes et je vois mal ces dernières résister à la pluie, mais le modèle exposé ce matin par notre mannequin ici photographié voyait les gouttes de pluies dévaler sur son dos... Suspect.