Tsukiji est à Tokyo ce que Rungis est à Paris....
...mais plus orienté poissons, évidement. Ce matin je me suis donc levé à 6h (ouch!), pour aller voir ce spectacle de vente, négociation, livraison, embarquement. Malheureusement en arrivant à 7h45, cette animation était relativement finie. L'endroit ne se limite pas à un hangar et sur un paquet de pâtés de maisons se dispersent bon nombres de vendeurs qui s'approvisionnent tous les matins au marché. L'activité sur place était donc toujours importante et de nombreux vendeurs, magasins étaient déja ouverts.
Parmi tout cela un grand nombre de petits restaurants, sushi (寿司), sashimi (刺身), torodon (トロ丼) et compagnies qui proposent une excellente qualité, du poisson on ne peut plus frais pour des tarifs raisonnables. D'ailleurs dés 8h du matin certains d'entre eux sont pris d'assaut et déja des japonais font la queue devant certains restaurants. Phénomène surprenant mais compréhensible lorsque l'on est fin amateur de sushis -par exemple- et que l'on sait l'excellente qualité que l'on peut ici avoir à très bon prix. J'ai d'ailleurs fini dans un sushiya (寿司屋) pour déguster une 15aines de sushi et maki, c'était tellement bon que malgré qu'il soit 8h30 du matin, ça passait dans mon estomac comme une lettre à la poste.
Mais ce ne sont pas que des restaurants que l'on trouve, notez aussi des vendeurs de fruits et légumes qui soit dit en passant m'étaient parfois inconnus, fruits de mer, poissons, viandes, fleurs, ustensiles de cuisine, épices, j'ai même vu des machines à laver... Tout cela dans une atmosphère de grand désordres avec ces types qui transportent leurs marchandises à bord d'espèces d'hybrides scooter/tracteur/pick-up, faisant un bruit d'enfer et se manoeuvrant comme... rien du tout en fait puisque c'était la première fois que je voyais ce genre d'engin.
En bref une sacrée matinée.