Chose qui peut frapper lorsque l'on débarque au pays du soleil levant, les pylônes électriques transpirent d'une image de laisser-aller de la part des agents de l'EDF locale.
En effet les lignes électriques sont rarement enterrées, même si certains quartiers (comme Shirokanedai, chez moi) sont pourvus de lignes souterraines, la plupart voient leurs transformateurs, câbles à haute tension pylônes électriques égayer le paysage urbain. Lors de discussion avec des Japonais, l'argument du risque tremblement de terre a souvent été évoqué.
Personnellement ça ne me dérange pas et participe selon moi au charme des rues Japonaise.