Mais le Tokyo Motor Show, ce ne sont pas que des voitures. Beaucoup de gens ne s'y trompent pas et ne viennent non pas pour les carrosseries mais pour les hôtesses, en Japonais コンパニオン.
Il me semble qu'aujourd'hui dans le milieu automobile, les potiches font partie du décors. C'était la première fois que j'allais à un salon de l'auto et je m'attendais à ce genre de phénomène, mais j'avoue que là c'était tout de même impressionnant. Non pas que les filles étaient impressionnantes, mais plutôt le nombre de types -ou de pervers- qui les photographient l'était.
Pourtant les filles n'étaient pas forcément très jolies. Comme m'avait dit -justement- ma petite amie qui avait déjà eu l'occasion d'assister à un Tokyo Motor Show: "Elles sont sexy mais elles sont ordinaires, ou moches". Certaines sont jolies tout de même.
Il est intéressant d'admirer la variété des styles: certaines marques font dans la classe avec des filles aux regards de prof d'anglais, d'autres font dans les potiches en petite tenues, on a aussi le droit à une démonstration avec un chihuahua, d'autres encore font carrément dans l'orchestration avec chanteuse, danseuses et musiciens sur scènes. Tout est bon pour faire la promo du dernier véhicule, même le robot humanoïde d'Honda a fait son show aux cotés d'une hôtesse pour la derniere Civic. Notons toutefois que les costumes étaient élégants et même s'ils étaient parfois légers ils n'étaient pas provocateurs, on est au Japon quand même, pas aux USA!
Au début c'est assez marrant de les prendre en photo, mais au fur et à mesure que le temps passe on se rend bien compte de la pénibilité de la chose pour ces filles. Plus on remarque comme elles se forcent et plus on a l'impression d'être dans un zoo et moins on ose prendre des photos.